Le Togo serait-il en train de faire un pas de plus vers le très haut débit? En conseil des ministres ce mercredi, le gouvernement a émis le vœu que des négociations soient engagés avec les opérateurs de téléphonie de mobile pour l’octroi des licences 4G et que la voie soit balisée pour l’arrivée de nouveaux Fournisseurs d’accès internet.

« Poursuivant l’objectif de faire de notre pays un Hub numérique dans la sous-région et dans la logique d’assurer la disponibilité de l’internet à haut débit et d’en faire un bien de grande consommation, le conseil a instruit le ministre des postes et de l’économique numérique d’engager des négociations avec les opérateurs de mobiles du Togo pour l’attribution des licences 4G» souligne le communiqué sanctionnant ledit conseil. Cette annonce qui intervient quelques semaines après le lancement de la 3G+ serait-elle une preuve de la volonté du gouvernement d’accélérer le processus d’accès au débit dans le pays? Pour l’heure, nous sommes toujours à la phase de l’instruction. On se souvient qu’au lancement de la 3G+ de Moov Togo, le directeur d’Atlantique Telecom indiquait être prêt à déployer la connexion 4G et n’attends donc que l’aval du gouvernement. Ce qui doit surement être le cas de Togo Cellulaire, le second opérateur mobile du pays. Une chose est sur, l’octroi de cette licence 4G devrait permettre d’accélérer la baisse des prix, d’améliorer la qualité de service et la disponibilité de l’internet haut débit dans un pays de plus en plus connectés.

La 4G, qu’est ce que c’est ?

La 4G est une nouvelle ère dans la téléphonie mobile, celle du très haut débit mobile. Elle permet d’accéder à Internet à partir d’un Smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur portable avec des débits et un confort en général supérieurs à ceux de l’ADSL et qui peuvent se rapprocher de ceux de la fibre optique, le très haut débit fixe. Elle rend possible des téléchargements très rapides ( soient des transmissions de données à des débits théoriques supérieurs à 100 Mbit/s, voire supérieurs à 1 Gbit/s), une navigation Internet plus fluide et avec moins d’attente, de nouveaux services tels que la vidéo haute définition, la vidéo à la demande, la musique en streaming ou des jeux en réseau avec des temps de réponse plus courts qu’aujourd’hui.

3 nouveaux FAI attendus

La question des Fournisseurs d’accès internet était aussi au centre des discussions. D’après le communiqué, le conseil a instruit le ministre des postes et de l’économie numérique d’envisager l’attribution, par appel d’offres, de trois (03) nouvelles licences à des fournisseurs d’accès internet au Togo. Une initiative qui devrait permettre de renforcer la concurrence, d’améliorer la qualité de service internet et de baisser sensiblement les coûts de la connexion.

Pour rappel, le Togo compte à ce jour deux fournisseurs d’accès à savoir Togo Telecom  et Café Informatique.

Tech228

25 août 2016

Togo : Bientôt la 4G ?

Le Togo serait-il en train de faire un pas de plus vers le très haut débit? En conseil des ministres ce mercredi, le gouvernement a émis […]
29 juin 2016

Gabon : La 4G des opérateurs mobiles bientôt disponible partout dans le pays avec le projet CAB4

La 4G des opérateurs mobiles gabonais pourrait être disponible sur la quasi-totalité du territoire gabonais d’ici la fin de l’année 2016. En effet, après le passage des câbles sous-marins ACE et du SAT-3, le Gabon poursuit ses efforts en matière d'évolution du secteur numérique grâce au projet Central African Backbone (CAB4). Au terme d'une récente mission de contrôle, les principaux acteurs de cet ambitieux projet ont été satisfaits de l'avancée significative des travaux.
16 juin 2016

Rwanda : Les tarifs de la 4G « encore » revus à la baisse

Permettre au plus grand nombre de Rwandais d’avoir accès au très haut débit. C’est ce qui a poussé le fournisseur de services Internet de gros, Olleh Rwanda Networks (ORN), a procédé la semaine dernière à une réduction de 30% des tarifs d’accès à Internet 4G dans le pays. Une seconde en 5 mois seulement.