Application

L’application Dokita Eyes, finaliste du concours RFI App Challenge Afrique 2015 qui visait à récompenser les applications de santé créées en Afrique par des africains est désormais téléchargeable sur Playstore. Quatre mois après notre entrevue avec Madzé Agbetiafa, le développeur de l’application, nous revenons vous annoncer la mise en ligne de cette application qui veut faciliter l’accès aux soins de santé au Togo.

Comment se présente l’application ?

Dokita eyes est équipée de 4 interfaces pour : patient, pharmacien, laborantin et personnel soignant.  Depuis l’interface qui lui est dédié, le patient peut commander des services de santé tels qu’une course d’hôpital, l’achat d’un produit à la pharmacie, une analyse médicale ou encore une course pour son assurance santé. Une fois la commande passée, l’équipe derrière l’appli se charge de l’exécuter dans le plus bref délai. S’il s’agit d’une course pour l’hôpital ou de l’assurance par exemple, l’équipe se charge de faire les formalités pour lui ; si c’est une commande de pharmacie, le produit lui est directement livré à l’adresse de livraison indiquée.


Lire aussi : Madzé AGBETIAFA : «Faciliter l’accès aux soins de santé aux populations en les rapprochant des agents de santé»


Au niveau du personnel de santé, l’application lui permet un suivi à distance de la santé du patient. Du médecin soignant à la pharmacie en passant par le laborantin, tout le monde est inclus dans le système.

Capture d'écran de l'application

 Aperçu de l’application

Dokita Eyes remplace le carnet physique en permettant au médecin soignant d’inscrire sous forme de notes le diagnostic, le traitement et même l’ordonnance. Le laborantin qui dispose de l’application, peut sous forme d’alertes envoyer directement au médecin-soignant les résultats des analyses de son patient. Le médecin peut, au vue des résultats prescrire des médicaments ou envoyer des conseils directement au patient via de l’application. Si le patient le souhaite, l’agent de santé peut envoyer directement l’ordonnance à sa pharmacie. Et Dokita Eyes Int’l qui a un partenariat avec la pharmacie, livre le client sans charge supplémentaire.


Lire aussi : RFI Challenge App Afrique : Un projet togolais parmi les 10 finalistes


L’application est gratuite aussi bien pour les patients que pour tous les autres acteurs de la chaine de santé. Toutefois, les patients après avoir procédé à l’inscription sur l’application, devront pour que leurs commandes soient prises en compte, se faire identifier en se présentant à Dokita Eyes Int’l sise à l’hôpital de Bè. Et enfin pour avoir accès à leur carnet de santé virtuel, ils devront payer une carte numérisée « Dokita Eyes Card » au prix de 3500 F CFA pour une validité de 12 mois.

Télécharger l’application ici (4.09 Mo)

Plus de détails sur les services de Dokita Eyes Int’l ici

Tech228

24 octobre 2016

Dokita Eyes, l’appli de santé « made in Togo » est désormais disponible

L’application Dokita Eyes, finaliste du concours RFI App Challenge Afrique 2015 qui visait à récompenser les applications de santé créées en Afrique par des africains est […]
25 juillet 2016

Djantoli, une application au secours des enfants maliens et burkinabés

Pour endiguer la mortalité infantile et la faible couverture médicale à domicile, Djantoli, un service qui permet un suivi sanitaire à distance des enfants a été conçu et fait déjà le bonheur de plus de 6000 familles au Mali et au Burkina Faso où les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans figurent en bonne place parmi les plus élevés au monde. Soit respectivement 83 et 60 décès d’enfants de moins de 5 ans pour 1 000 naissances au Mali et au Burkina en 2015 contre une moyenne mondiale estimée à 43 décès pour 1 000 naissances, selon l’Organisation mondiale de la Santé.
11 avril 2016

Wireless Solutions for Fishery, l’application mobile qui veut révolutionner la pêche artisanale au Sénégal

D’après l'Agence Nationale de la Statistique du Sénégal, la pêche artisanale contribue à hauteur de 11% du PIB primaire et 2,3% du PIB total du pays. Ils sont près de 4350 pirogues chaque année à monter la mer pour y pêcher du poisson. Cependant, les acteurs de la pêche sont confrontés à plusieurs problèmes d’ordre techniques, sécuritaires et productifs. Des problèmes que veut résoudre la société Qualcomm Wireless Reach qui a récemment lancée à Dakar en partenariat avec FHI360, l’application Wireless Solution for Fishery.
31 janvier 2016

OkpaBac, l’application pour finir avec le Baccalauréat

Le Baccalauréat, ce précieux sésame pour accéder aux études universitaires reste un véritable chemin de croix pour les élèves. De jeunes togolais regroupés au sein de […]