Dans un entretien accordé au magazine panafricain Marchés Africains de Janvier 2017, Cina Lawson, le ministre Togolais des Postes et de l’Economie numérique a affirmé sa volonté de faire de l’année 2017, une année placée sous la promotion des TIC au service de l’éducation. Quelques mois après cette déclaration, nous avons rencontré le ministre qui nous livre dans cette interview les raisons de ce positionnement et de l’ambition de son ministère pour l’éducation au Togo.

Bonjour Madame le ministre

Bonjour Tech228

Pourquoi avez-vous choisi de prioriser la promotion des Tic dans le domaine l’éducation cette année ?

Vous savez, les TIC ont apporté un profond changement dans la manière dont nous apprenons, et offrent aujourd’hui des opportunités incontestables. Nous voulons que les citoyens togolais puissent profiter des nouveaux atouts des TIC dans le secteur de l’éducation. Notre ambition est de faire du Togo l’un des grands pays Africains, acteurs des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE). Il s’agit en effet d’un système d’outils élaborés pour aider à la production, le traitement, l’échange de documents dans le secteur de l’éducation ou encore la création de bourse pour soutenir les élèves méritants. Bref, l’objectif est de mettre en place une nouvelle démarche éducative, la technopédagogie.

Concrètement qu’est-ce qui sera fait ?

Nous allons faire des TIC un pilier central de l’enseignement au Togo pour adapter la formation aux besoins économiques et sociaux. À l’ère du numérique et de la mondialisation, il me semble indispensable  que le jeune togolais bénéficie de formations de qualité lui permettant de s’assurer son avenir professionnel.

Votre ministère travaille-t-il déjà sur des projets visant l’intégration des TIC dans l’éducation ?

Nous avions lancé le projet Environnement Numérique de Travail (ENT). Ce projet consiste à mettre en place un intranet au sein des établissements scolaires pour faciliter la circulation de l’information administrative et pédagogique. C’est-à-dire que des outils numériques de gestion de la vie scolaire et des ressources pédagogiques en ligne sont mis à disposition de l’administration scolaire, des enseignants et des élèves. Ce projet comprend également un pan de formation destiné aux utilisateurs afin de leur permettre de maîtriser au mieux les ressources mises à leur disposition. A terme, une communauté d’échange et de collaboration éducative via une plateforme informatique sera développée. Notre objectif est de finaliser l’ENT dans les lycées techniques et scientifiques dès cette année, ainsi quelques 12 500 élèves et 1 240 personnes du corps enseignent bénéficieront de ce projet. Nous avons fait le choix de privilégier d’abord les lycées d’enseignement technique et professionnel (LETP) et les lycées scientifiques puis d’étendre le projet à l’ensemble des établissements scolaires.

Après le lancement en mars 2015 avec 3 premiers lycées pilotes (LETP d’Aného-Glidji, LETP de Sokodé et Lycée scientifique de Kara), nous avons intégré le lycée scientifique de Lomé en octobre dernier.

Actuellement nous finalisons le déploiement du projet dans 6 nouveaux lycées techniques à savoir :

–             le lycée d’enseignement technique et professionnel de Lomé – Adidogomé ;

–             le lycée d’enseignement technique et professionnel d’Attiégou ;

–             le lycée d’enseignement technique et professionnel d’Atakpamé ;

–             le lycée d’enseignement technique et professionnel de Kanté ;

–             le lycée d’enseignement technique et professionnel de Mango ;

–             le collège technique Hermann Gmeiner de Kara.

L’an 2016 a révélé pleins de projets de jeunes Tech-entrepreneurs Togolais dans le domaine de l’éducation à l’instar de Zovu, Okpabac, KekeliLab auxquels Tech228 a consacré des articles. Votre ministère envisage-t-il travailler avec ces jeunes porteurs de projets innovants pour l’éducation ?

Mon Ministère a toujours été proche de la scène Tech au Togo. Nous avions soutenu beaucoup de projets par le passé comme le WoeLab, le documentaire AfroPreneurs, AppsTogo ou encore le Forum des jeunes entrepreneurs. Nous allons continuer dans le même sens. Nous ne pouvons pas savoir tout ce que font tous ces jeunes Togolais assez talentueux. Il faut qu’ils s’ouvrent de plus en plus, et s’approchent de notre institution.

Deux projets « Amphimillion et Ecoles Togo » lauréats du concours AppsTogo que vous avez lancé l’année dernière portaient justement sur l’éducation. Où en sont ces projets actuellement ?

Le projet Amphimillion a déjà développé son application. Ils sont en train de faire une mise en place concrète du projet et de ce fait ils sont à la recherche de financement pour pouvoir avancer.

L’application Écoles Togo est déjà opérationnelle et compte quelques inscrits. L’équipe est actuellement en phase de commercialisation dans les écoles en attendant le lancement officiel.

Est-ce qu’il y aura une nouvelle édition du concours cette année ?

De nouvelles formes de concours s’inscrivant dans l’esprit d’AppsTogo sont prévues cette année. Fin mars, nous avons d’ailleurs organisé un hackathon avec CIO Mag qui s’inscrivait dans cette dynamique. D’autres projets sont également en perspective.

Quel est votre mot fin adressé aux jeunes Tech entrepreneurs ?

Je leur souhaite plein de courage. Ce n’est jamais facile, mais à force de travail bien fait et de persévérance on finit toujours par y arriver.

Merci Madame

Merci Tech228

Propos recueillis par Yves Kokoayi

31 mai 2017
Interview Cina Lawson sur Tech228

Cina Lawson : « Notre ambition est de faire du Togo l’un des grands pays Africains, acteurs des TICE »

Dans un entretien accordé au magazine panafricain Marchés Africains de Janvier 2017, Cina Lawson, le ministre Togolais des Postes et de l’Economie numérique a affirmé sa […]
4 mai 2017
Logiciels Libres au Togo

Eklou Amemassovor nous parle des logiciels libres au Togo et de l’Install Party du 06 mai

Dans le cadre de l’Install Party qu’organise les communautés Minodoo et TgLinux ce samedi 06 mai, nous avons échangé avec Eklou Amemassovor, Tech Entrepreneur, promoteur des […]
20 avril 2017

Quand les alumnis Togolais du CRL Yali Dakar prennent la parole

Nous vous proposons un résumé de notre série d’interviews avec 06 jeunes Togolais ayant été au Centre Régional de Leadership Yali de Dakar que nous avons […]
24 mars 2017

Manibézouwé Gnarou : « J’ai acquis des connaissances qui me font voir les situations sous de meilleurs angles »

Le cinquième intervenant de notre serie de six  interviews consacrées aux alumnis Togolais du Centre Régional de Leadership Yali de Dakar qui forment gratuitement les futurs leaders du continent. […]