Togo : Un nouveau pas vers la souveraineté numérique

Interview Cina Lawson sur Tech228
Cina Lawson : « Notre ambition est de faire du Togo l’un des grands pays Africains, acteurs des TICE »
31 mai 2017
Minodoo Summer Camp 2017
Le Minodoo Summer Camp 2017 vous emmène au cœur du libre
15 août 2017

Togo : Un nouveau pas vers la souveraineté numérique

ixp point dechange internet

Après avoir repris il y a quelques mois la gestion de son nom de domaine, le Togo vient de franchir un nouveau cap dans sa marche vers sa souveraineté numérique. Le Ministère des Postes et de l’Economie Numérique a inauguré le 15 juin dernier le premier point d’échange internet (IXP) du pays. Une nouvelle infrastructure qui devrait permettre de mettre fin à la dépendance du Togo par rapport aux opérateurs étrangers lors les communications internes et de réduire les coûts de connexion d’internet.

Point d’échange Internet (IXP), kesako ?

Un point d’échange Internet (IXP) est une infrastructure physique qui permet aux fournisseurs d’accès Internet (FAI) d’échanger du trafic local entre leurs réseaux de manière autonome grâce à des accords mutuels. En gros, l’IXP assure la gestion des échanges locaux au niveau national, sans transit par l’international.

Il s’agit donc d’une infrastructure physique qui permet aux fournisseurs d’accès internet (FAI) de s’interconnecter directement les uns aux autres, en un même endroit et d’échanger du trafic internet entre leurs réseaux grâce à des accords mutuels. Ces échanges de trafic internet entre les fournisseurs évitent que ceux-ci aient à effectuer des transferts à l’étranger.

L’IXP a pour objectifs essentiels :

– d’augmenter les performances de l’Internet local par la réduction du temps de latence ; 

– de réaliser des économies d’exploitation pour les adhérents ;

– de promouvoir le développement des contenus locaux ;

– d’inciter à l’innovation et à la recherche ;

– d’ouvrir de nouvelles perspectives de croissance et de développement …

L’IXP est géré par l’association Togo Internet Exchange Point (TGIX), composée d’opérateurs et de fournisseurs d’accès à internet (FAI).  Sa construction  a été rendu possible grâce au programme WARCIP de la Banque mondiale. En attendant la construction d’une Carrier Hôtel (Centre d’hébergement de données), l’infrastructure est hébergé au centre de gestion des ressources (NOC) du réseau e-Gouvernement inauguré il y a quelques jours.

Vers plus d’indépendance numérique

Le lancement de l’IXP est une avancée majeure dans la route vers l’indépendance numérique du Togo. En effet, avant, les opérateurs locaux n’étaient pas connectés entre eux. Par exemple, lorsqu’un internaute abonné à un « opérateur local A » envoyait un email à un abonné connecté à un « opérateur local B », l’email transitait obligatoirement par l’étranger avant d’être réceptionné au Togo. Il en était de même lorsqu’un internaute voulait se connecter à un site web hébergé au Togo. Le trafic internet est d’abord redirigé à l’étranger avant de revenir au Togo. Une situation qui non seulement engendrait des couts supplémentaires mais posait d’énormes problèmes de sécurité.

ixp point dechange inetrnet 2

Aperçu du public à la cérémonie de lancement du Point d’échange internet (IXP).

Ce qui va changer avec l’IXP

D’après le ministère, grâce au point d’échange, les communications entre des abonnés du Togo ne transiteront plus par l’étranger mais se feront localement. Les opérateurs pourront communiquer entre eux directement. Ce qui va rendre beaucoup plus fluide, l’accès aux sites togolais, le trafic internet national et réduira de manière significative les coûts de connexion. L’IXP contribuera également à favoriser la création et l’hébergement de contenus locaux.

Une avancée considérable

Pour Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, l’IXP est un pilier du renforcement de la connectivité sur notre territoire. « C’est une composante incontournable pour optimiser les coûts et améliorer la qualité du réseau internet de notre pays » a-t-elle déclaré.

Joelle Businger, la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, de son côté a fait savoir  que le lancement de cette nouvelle infrastructure constitue une « avancée considérable » pour le Togo.

D’après elle, l’engagement du Togo dans le programme WARCIP financé à hauteur de 30 millions de Dollars par la Banque mondiale est une « grande opportunité pour un positionnement technologique et stratégique déterminent ». « Nous sommes fiers d’avoir été aux côtés du gouvernement togolais dans la construction de cette infrastructure » a martelé la diplomate.

Tech228

Vous aimez notre article? Partagez le avec vos amis !

Yves Kokoayi
Yves Kokoayi

Journaliste avec trois années d’expérience, Yves Kokoayi est Manager de Tech228 qu’il a créé pour allier passion et métier. Passionné de l’innovation et du numérique, il s’intéresse a l’économie des médias et adore organiser des événements à forte valeur ajoutée pour ces deux secteurs.

Laisser un commentaire