• Monde
  • Facebook lance Workplace, un réseau social privé destiné aux entreprises
10 octobre 2016

Facebook lance Workplace, un réseau social privé destiné aux entreprises

Yves Kokoayi
Yves Kokoayi
Journaliste et Manager de Tech228, Yves est un amoureux inconditionnel des médias. Il nourrit une passion particulière pour l'innovation dans les médias et les sujets liés au numérique et à l'entrepreneuriat.
Partagez dans vos réseaux
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Le géant américain des réseaux sociaux a lancé lundi Workplace, une plate-forme de communication dédié aux entreprises, grandes écoles et ONG. L’outil veut remplacer l’intranet, la boîte de courriel et autres moyens de communication utilisés par ces entités.

Développé depuis 2 ans déjà sous le nom ‘’Facebook at work’’ dans les bureaux de Facebook à Londres, la plateforme était jusqu’aujourd’hui testé en version beta par un millier d’entreprises dans le monde. Il présente presque la même structure que Facebook mais la couleur dominante est le gris. Il ne nécessite pas de compte Facebook pour son accès mais toutes les fonctionnalités du géant américain y sont intégrer comme le souligne ici à l’AFP, Julien Codorniou, Directeur général de Workplace : « Nous remplaçons des choses qui existent déjà en les regroupant dans un seul outil qui permettra aux utilisateurs d’avoir un mur d’information, comme sur leur profil privé, Facebook Live, la discussion par vidéo, etc. 95 % de ce que nous avons développé sur Facebook est intégré à Workplace ».

Facebook a par ailleurs précisé ne faire que transiter les données, qui resteront la propriété des entreprises, qui paieront pour leur part un abonnement de 1 à 3 euros (environ de 1,50 à 4,40 dollars) par salarié connecté, selon la taille de leur structure. Le service sera cependant gratuit pour les ONG et structures telles que les grandes écoles.

Déjà à son lancement ce lundi, Facebook a précisé que Workplace compte un millier d’entreprises qui ont créé 100.000 groupes. Parmi ces entreprises, on retrouve des groupes tels que Danone ou Booking.com, des sociétés financières telles que la Royal Bank of Scotland ou les ONG Oxfam ou Save the Children.

« C’est un marché potentiel de 2,5 milliards d’employés dans le monde, qui n’est la cible de personne actuellement. Nous avons l’ambition de connecter le monde, ce qui passe par le monde de l’entreprise », a conclu M. Codorniou.

Tech228

Vous aimez? Faites découvrir à vos amis!
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp